Vous avez un problème ?
Pascal BOUCHER
22 Route de Bléré  37310 Cigogné
Tel: 02.47.23.52.67
Mail: Contact


Elevage de l'oie de Touraine :

L’ oie mâle est appelée jars, tandis que l’oie femelle garde tout simplement le vocable oie; les petits sont des oisons. L’ Oie de Touraine est un palmipède facile et agréable à élever. Très bonne gardienne, elle est aussi une bonne tondeuse, sa nourriture se compose de 80% d’herbe et le reste en céréales. Son développement est rapide et sa chair est délicate.

L’oie de Touraine est docile, peu agressive, facile à apprivoiser et résistante aux maladies. Pour l’élevage des oies il est préférable d’avoir un espace herbeux et de leur procurer un abri; l’oie n’a pas besoin d’abri s’il n’y avait pas de prédateurs. En effet, le fait de passer la nuit dehors ne les gêne pas; de plus, la pluie, ou la neige n’est pas un gros souci. Dans l’abri pas besoin de perchoirs: les oies ne se perchent pas. Mettre dans un coin tranquille et peu éclairé un pondoir ( un pour 1 ou 2 oies ). Une mangeoire complète l’agencement pour les céréales, l’abreuvoir est mis à l’extérieur. Pour la litière, vous pouvez prendre de la paille: c’est ce qui revient le moins cher.

L’ Oie de Touraine est une bonne couveuse, elle élèvera ses oisons avec le jars qui se montrera un excellent père. Ses oeufs de couleur blanche sans tâche pèsent environ de 100 à i20 grs et parfois plus ( 180 grs ). La ponte s’effectue de février à mai, l’oie peut pondre de 30 à 50 oeufs dès la première année, à condition de lui retirer ses oeufs au fur et à mesure sinon elle se mettra à couver avec une douzaine d’oeufs. Après chaque ponte, qui se produit généralement tous les deux jours, l’oie couvre les oeufs avant de quitter le nid pour les préserver du climat et des prédateurs. Quand le début de l’incubation approche, il y a de plus en plus de duvet dans le nid. Lorsque l’oie couve, elle pond encore 1 ou 2 oeufs qui malgré tout écloront en même temps que les autres . L’incubation dure 30 jours et vous verrez apparaître de jolis oisons tout jaunes.

On peut également faire naître des oisons par incubation artificielle (couveuse). Il faut garder les oeufs à plat, ou encore le petit bout vers le bas. Il faut les tourner d’un demi-tour matin et soir pour éviter que l’intérieur de l’oeuf ne colle à la coquille et ainsi vous pourrez les conserver jusqu’à 15 à 20 jours avant de les mettre dans la couveuse avec une température de 37°8 à 38°. Au bout de 30 jours vous verrez éclore les oisons.

L’oie de Touraine vous conviendra parfaitement comme palmipède d’agrément. Elle pourra cohabiter sans problème avec des poules, des canards et autres volailles.

D’après le dictionnaire, l’oie ( latin avica ; de avis oiseau ) est un oiseau palmipède.

Le nom français de l’oie vient du celtique oüe. Scientifiquement, l’oie est désignée par anser, écrit parfois hanser en ancien latin .